Définition du mot ex-musulman

 

Le mot ex-musulman est un mot composé de préfixe « ex » qui signifie ancien, et du mot « musulman » qui signifie une personne qui professe l’islam, et qui appartient à la religion islamique, le mot musulman vient de l’arabe muslim « celui qui se soumet à Allah et ce que Mohamed a enseigné ». Être un musulman est appartenir à la communauté musulmane « el Oumma » et devenir un ex-musulman est se détacher de cet « oumma » et se libérer de cette soumission communautaire religieuse.

Mais malheureusement, pour la majorité des musulmans orthodoxes pour ne pas dire tous, le mot ex-musulman veut dire autre chose, puisqu’il est lié au mot arabe irtidād et rida qui veut dire : reculer en arrière et abandonner l’islam comme religion et foi, cela signifie dans la majorité des cas pour les musulmans une trahison et les ex-musulmans des traitres…

Cette signification fausse que les musulmans pensent des ex-musulmans, est liée à la religion islamique elle-même, qui se croit la seule et unique vérité et que toutes les autres sont fausses, ce qui veut dire pour elle, qu’abandonner l’islam par les musulmans veut dire quitter le vrai pour le faux et sortir de la lumière vers l’obscurité.

Et bien sur, il ne faut pas oublier que la majorité des musulmans aujourd’hui ont une idée bien claire, qui se résume en le fait qu’une personne qui abandonne l’islam ou bien un l’athée est sans principe ni morale ou bien considéré comme un traitre qui s’est « vendu » à l’occident et un pro- sioniste, ennemi des musulmans. Donc dire ou être un ex-musulman est une grande trahison qui mérite bien la mort ou la prison, et dans le cas le plus apaisé, l’humiliation et le rejet total.

Le problème est que les musulmans avec leur notion d’el « oumma », rajoutent à l’islam en plus d’une religion, une identité nationale qui regroupe tous les musulmans dans un seul et unique regroupement, ce qui fait que quitter ce groupe veut dire automatiquement la trahison, ce qui laisse la majorité des musulmans ne penser même pas à quitter l’islam, et même s’ils le font, ils vont le faire en cachette sans avoir le courage de le dire, par peur d’être poursuivis et accusés de tous les mots possibles par les musulmans.

Le choix de quitter l’islam est un choix personnel, qui est le fruit d’une réflexion individuelle du musulman qui a suivi dès sa naissance, un lavage de cerveau considérable dans sa famille, dans la société et dans les médias pour ne voir que l’islam, et ne laisse aucun autre choix pour douter ou pour choisir autre chose que l’islam. C’est très rare qu’un musulman lui vienne à l’esprit de douter de l’islam ou de changer de croyance, et même s’il pense à cela, il est rapidement menacé et il est empêché par tous les moyens de se libérer.

Quitter l’islam ne veut pas dire être traitre comme croient beaucoup de musulmans orthodoxes, on peut quitter l’islam pour mille raisons personnelles ou autres, parce qu’on ne se sent pas bien dans cette croyance, ou parce qu’on trouve le salut et la paix dans une autre croyance, chrétienne, bouddhiste… etc, ou encore, être athée. Quitter l’islam et choisir d’être un ex-musulman qui est la libération d’une soumission despotique politique, sociale et religieuse.

Mais les musulmans orthodoxes croient dur comme fer que tout être humain est né de nature musulmane : [Mohamed a signalé que Allah a dit : « J’ai créé mes serviteurs dans la religion droite (pour les musulmans c’est l’islam) mais les diables de leur fit égarer. Un autre hadith dit aussi : »Chaque enfant est né dans un état de « Fitrah», puis ce sont les parents qui font de lui un Juif, chrétien ou un zoroastrien, la manière d’un animal donne naissance à une progéniture normale. Avez-vous remarqué que sont nés mutilé ?  » (Al-Bukhari et Muslim).]. Et puisque l’islam est la seule vérité, pour eux, les ‘non-musulmans’ sont ainsi suite à l’éducation de leurs parents, et que se convertir à l’islam est un acte tout à fait naturel et juste et que c’est le retour à la nature humaine qui mérite tout respect ; par contre, quitter l’islam pour ceux qui naissent musulmans est une déviation de la nature humaine et un recul injuste, qui mérite un châtiment sévère et sans aucune pitié.

Toutes ces idées reçues qu’ont les musulmans sur les ex-musulmans doivent disparaître, et les musulmans eux-mêmes doivent comprendre et accepter que toute personne est libre de choisir sa croyance, et n’est pas obligée de suivre ses parents, cela s’applique sur les musulmans ou autres. Le droit de quitter une croyance ou une origine doit être respecté, puisque chacun est libre, et que choisir d’être un ex-musulman ne veut pas dire être traitre, puisqu’on peut trouver des traitres parmi les musulmans eux-mêmes, qui ont sacrifié leurs pays et leurs familles comme on peut trouver des ex-musulmans loyaux et qui aiment leurs pays et leurs peuples.

Ce qu’on demande est le droit de quitter l’islam, et que les musulmanes acceptent qu’un musulman les quitte comme ils acceptent qu’un non-musulman se convertisse à l’islam. Mais cela semble impossible puisque l’islam est clair et net sur ce point, que quitter l’islam est formellement interdit et qu’il mérite la peine de mort. La seule solution actuelle est de dénoncer haut et fort cet islam orthodoxe qui interdit d’être apostat, mais si un musulman dénonce cela, il va lui même être accusé par le musulman orthodoxe de trahison et d’apostasie. On reste alors dans ce cercle vicieux qui ne finit jamais tant que les musulmans n’ont pas le courage de dénoncer cet islam orthodoxe et de se libérer de cette soumission infernale.

Par : LKM

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here