Internet constitue une fenêtre grande ouverte sur le monde


Nous savons tous que, aujourd’hui, Internet constitue une fenêtre grande ouverte sur le monde entier. On y trouve presque tout. Mais ce monde est vaste et l’on peut s’y perdre. D’autant que, dans cette vie limitée qui est la nôtre dès la naissance, nous ne pouvons pas arriver à tout savoir car, à force de vouloir tout savoir, on finit en fait par ne plus rien savoir. C’est ainsi que nous verrions notre vie s’écouler sous nos yeux sans que nous puissions apporter quoi que ce soit à l’Humanité. En effet, un apport, fût-il minime, sera toujours mieux que rien.

Pour pouvoir vraiment apporter sa contribution à l’Humanité de façon efficace, c’est-à-dire pour la faire évoluer, l’être humain, en tant qu’individu, doit se spécialiser et choisir, avec précision, ce qu’il veut connaître et ce qu’il veut faire dans cette vie. Par ailleurs, avec le temps, il se spécialisera de plus en plus jusqu’à ce qu’il devienne une source de richesses pour les autres. C’est à ce moment là qu’il aura accompli son devoir vis-à-vis de l’Humanité qui nous est si chère.

Malheureusement, à une certaine époque, une bonne partie de l’Humanité était ignorante et analphabète. Les gens n’avaient aucune existence individuelle, ils se fondaient dans la masse.De ce fait, ils étaient obligés d’appartenir à un clan, à une tribu ou à un groupe pour se distinguer des autres mais aussi pour jouir d’une protection. En dehors du groupe idéologique auquel il appartenait, l’individu n’avait aucune importance. La majorité dépourvue de savoir se contentait de suivre une minorité savante – ou prétendue telle- et qui contrôlait tout.

Heureusement, depuis ces temps reculés, la situation n’a cessé d’évoluer. Aujourd’hui la majorité sait lire et écrire et l’accès à Internet se démocratise de plus en plus même s’il reste tout de même beaucoup à faire en la matière. Et malgré notre volonté de forger nous-mêmes nos propres idées, chose qui nécessite beaucoup de recherches et une infinie patience, beaucoup d’entre nous, faute de temps, de courage et de moyens financiers, émotionnels ou intellectuels, abandonnent leurs recherches personnelles et se réfugient dans des groupes idéologiques qui leur proposent des idées toutes faites, une sorte de « prêt à porter » de l’idée. Ils perdent ainsi toute capacité – qu’ils détenaient pourtant jusque là – de s’auto-réaliser.

Le dicton « Il y a un remède à tous les maux» reste valable, fort heureusement. Malgré les multiples obstacles, l’Humanité a su, toujours, trouver les solutions qui lui permettraient de les surmonter et de continuer sa marche en avant.

Même si de plus en plus de sites Web spécialisés se créent, les sites virtuels personnels en sont encore à leurs balbutiements, balbutiements cependant fort utiles puisqu’ils facilitent l’accès à l’information détaillée. De tels sites permettent à chacun de donner son point de vue sur divers sujet, de partager ses expériences, son vécu et ses connaissances avec les autres. Et même si ce genre de sites est le plus souvent le travail d’une seule personne, sa finalité reste le partage. De même qu’il permet à son auteur de se corriger et d’évoluer grâce aux critiques, il permet aux autres l’accès à diverses expériences que, sans le site en question, ils n’auraient pu connaître.

Voilà donc le vrai but de ce site personnel. C’est ma maison, mon intérieur, où vous trouverez tout ce que je pense en toute liberté. C’est mon espace privé et je vous invite à le visiter. Je reste ouvert à toutes vos critiques même les plus sévères. Cela m’aidera à évoluer car je crois fermement en une chose : l’esprit fermé voit sous un seul angle mais l’esprit ouvert, lui, voit sous tous les angles.

Par : Labidi Karim Mohamed

Comments

comments

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *