Pays-Bas: une Marocaine menacée pour avoir lancé un bar à vin


Elou Ahkiat est une Néerlandaise d’origine marocaine. Récemment, elle a ouvert un bar à vin à Rotterdam. Un établissement qui n’a pas fait l’unanimité au sein de la communauté musulmane néerlandaise. La concernée dit recevoir des menaces de mort.

A 40 ans, Elou Akhiat a décidé de réaliser son rêve en ouvrant, ce samedi 8 février un bar à vin, le « Uva Dolce » à Rotterdam. Une initiative qui n’est pas du goût de certains musulmans conservateurs néerlandais. En effet, depuis la parution d’un article sur l’ouverture de son bar dans les pages du quotidien Metroneuws.nl, Elou Akhiat reçoit des menaces de mort. A cela s’ajoutent des propos injuriants et des commentaires pour le moins violents sur facebook.

Résultat, aussi bien Elou Akhiat que sa famille et son établissement sont mis sous protection policière. Le maire de la ville, également d’origine marocaine, ne cache pas son étonnement face à un tel acharnement. « Ahmed Boutaleb a du mal à comprendre pourquoi ces gens adressent de telles menaces », explique le porte-parole du maire.

Les (vraies) raisons sont ailleurs. Il se trouve que le père d’Elou Akhiat est un imam et qu’elle a grandi au sein d’une famille marocaine conservatrice, d’où la réaction d’une partie de son entourage et, par extesion, de la commuanuté musulmane de Rotterdam. Elle explique dans les colonnes de Metronews, avoir conscience de ses choix et de leurs répercutions. « Je veux être qui je suis et j’enseigne à mes enfants qu’ils doivent être eux-mêmes. L’ouverture d’un bar à vin est peut-être contraire à la culture islamique mais je suis convaincue que je peux faire ce que je veux, être autonome et indépendante». Voilà qui est dit.

Lien

Comments

comments

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *