Question : Pourquoi l’état d’Israël …


Share

Salam,
Cher Karim, je tiens à te féliciter pour le courage dont tu fais preuve ! Non pas celui de ne pas craindre allah (la dessus je te rejoins IoI ), mais celui d’avoir à subir l’intolérance récurante des musulmans du monde entier !
Je me pose cependant une question à laquelle, j’espere, tu pourras répondre:
Pourquoi l’état d’ Israel (je me considère comme nationaliste arabe et je pense que la création de cet état est une abérration) qui est lui aussi marqué par le poids d’une religion intolérante et handicapante sur le plan économique, a réussit à construire un état moderne et libre d’expréssion ! quelle analyse fais tu de ce constat ?
A bientôt

Azul
Tout d’abord, merci pour ton soutien et ton encouragement. Je te rejoins sur l’idée que l’Etat d’Israël n’aurait pas du exister de cette façon et sur le compte du peuple Palestinien. C’est une injustice colonialiste amère où les arabes, eux même, se trouvent à la fois responsables et complices, mais je ne veux pas rentrer dans les détails.

Cependant, l’Etat d’Israël existe bel et bien, aujourd’hui, et on ne peut plus faire marche arrière sans commettre à notre tour la même injustice vis-à-vis du peuple juif. Par ailleurs, ce peuple à tous les droits d’avoir un pays qui l’abrite comme n’importe quel autre de part le monde. Il serait injuste qu’un peuple aussi ancien et avec autant d’histoire, comme le peuple juif, soit privé du droit le plus élémentaire qui est le droit au Sol ancestral d’après sa tradition. Cette injustice, qui frappe le peuple juif, peut être réparée en définissant des frontières bien précises afin d’établir une paix juste et durable entre les deux habitants de cette partie du globe. Le peuple palestinien a autant de droit que le peuple juif et si tous deux ne cessent de revendiquer des preuves d’ordre religieux et historique, il n’empêche que la solution ne peut être que d’ordre humain, loin de tout dogme religieux. Le problème sera réglé le jour où naîtra deux Etats laïques côte à côte et respectueux des droits de l’Homme. Le chemin est encore loin devant nous, certes, avant de voir ce rêve se concrétiser et avant qu’un israélien puisse se déplacer librement en Palestine et inversement.

Quand à ta question… je te réponds en fonction de mon savoir et sans pour autant prétendre détenir la vérité. Selon l’histoire du peuple juif, c’est ce dernier qui se trouve à l’origine du monothéisme avec ce qu’il comporte comme prophètes et comme textes dits révélés. Par conséquent, ce sont les premiers à avoir pris conscience de la possibilité de commercer avec un Dieu qu’ils avaient eux-mêmes crées. Autrement dit, selon un juif seule la bonne pratique de sa religion peut le rendre meilleur et lui permettre de bien vivre sur Terre. Ils ont cette capacité de modifier leur religion en fonction des circonstances afin d’atteindre le meilleur de la vie terrestre. Le judaïsme a été changé mille et une fois dans l’histoire pour qu’il s’adapte à chaque espace temps sans la moindre difficulté.

C’est la preuve de l’extrême intelligence de ce peuple qui a réussi le mieux à se servir du sentiment religieux pour atteindre son objectif. En réalité, ils n’espèrent rien de concret après la mort et si jamais il y a quelque chose ça ne pourrait s’agir que d’un plus. Les juifs ont compris le mécanisme de la vie et ont très bien su miser, systématiquement, sur le cheval gagnant sans pour autant perdre leur religion qui manifeste plus leur identité que leur religion. Selon eux, il n’existe aucune différence fondamentale entre un athée et un croyant puisqu’ils appartiennent tous au peuple Elu. L’identité juive englobe dans son sein l’ensemble des courants religieux et doctrinaux judaïques.

Malheureusement, cette solidarité ancestrale ne transparaît pas chez les arabos-musulmans où on ne peut faire partie d’un groupe si on ne partage pas les mêmes idées. Le droit à la différence est inexistant chez nous. C’est grâce au respect de ce droit fondamental que le peuple juif a su se tirer des situations les plus difficiles. Ils ont réussi à profiter d’une situation internationale et du pressentiment religieux et identitaire afin de créer l’Etat d’Israël avec la bénédiction des causeurs du génocide. Mais une fois que l’Etat d’Israël est en place, la religion passe au second plan, elle reviendra au devant de la scène en cas de nécessité. La place est actuellement à ce qui servira le mieux l’Etat d’Israël comme la laïcité, l’économie de développement et j’en passe. La religion pour eux n’est qu’un moyen et en aucun cas un but en soi. Voila pourquoi le judaïsme est une religion modelable et nationale…nous non
Merci de ta participation.

Mohamed Karim labidi

Comments

comments

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *