Terrorisme… qui sont les responsables ?

 

En voyant aujourd’hui la montée de la haine et de l’intégrisme islamique, on ne peut s’empêcher de poser cette question : qui sont les responsables ? Ceux qui n’ont pas vécu les années 70 et 80, ils chargeront seuls les arabes de cette responsabilité. Ces accusations sont elles vraies ?

Malheureusement, il y a beaucoup de vrai. Mais on ne peut jeter toute la culpabilité sur les arabes, gouvernement, peuple et intellectuels. Disons qu’ils ne sont les seuls responsables. Soyons logiques, objectifs et réalistes dans notre analyse. Il serait impossible que la situation s’amplifie et prenne cette envergure s’il y avait un seul responsable. En effet, tout le monde est impliqué. Oui, nous sommes tous responsables. Tous ensemble, on a participé, directement ou indirectement, à la propagation de ce fléau. Nous sommes tous coupables de ce crime contre l’humanité, là voilà victime. C’est la vérité. Après tout comme on dit : “on sème ce qu’on récolte”. Voici, d’après moi, qui sont les responsables :

1 – Les états Unis d’Amérique qui se positionne aujourd’hui comme leader contre le terrorisme était la première à financer et héberger des personnalités et des groupes terroristes islamiques. Elle était la première à leur donner le feu vert et le soutien moral et physique. Quand ils étaient une arme contre l’ex-URSS, ils étaient les bienvenus. Mais plus maintenant. Je pense qu’on n’a nul besoin de prouver leur implication.

2 – L’Europe qui se dit libre et démocrate a hébergé des personnalités politiques islamiques condamnées dans leurs pays à cause des crimes qu’ils ont commis contre leur peuple. En leur offrant le droit d’asile, cette Europe leur était un toit chaud, une tendre mère. Elle leur a permis de se déplacer et de parler en toute liberté au nom des Droits de l’Homme. Le résultat parle de lui-même…

3 – Le reste du monde s’en fout complètement de ce qui se passe ailleurs. Il se contente d’être spectateur. Il regarde mais il n’agit pas. Il ne se sent pas concerné. Il oublie que le monde n’est plus comme avant et qu’on peut l’attaquer sans s’en prendre à lui ou à son pays directement. Les pays ne sont plus isolés. Le moindre événement peut avoir des conséquences sur la Terre entière. Ce sont des gens qui regardent la maison de leur voisin brûler sans rien faire jusqu’à ce que le feu atteigne leur maison. L’indifférence, l’intérêt personnel et l’égoïsme sont leurs mots d’ordre.

4 – Les pays musulmans qui se croient au temps de Mohamed. Ils vivent avec le Coran et les Hadiths. L’islam gouverne tout leurs faits et gestes. Tant qu’un arabe n’est pas touché, ils s’en moquent éperdument. Ils ne font qu’ouvrir des écoles coraniques et s’acharnent à créer des associations soi-disant humanitaires pour aider les pauvres. Généralement, ce sont des riches venant des pays du Golfe qui financent ces projets sous prétexte d’investir dans le cadre du développement économique. Ils ne font ça ni pour Dieu ni pour l’islam mais pour garantir une armée de soumis sous leur ordre en faisant un lavage de cerveau à tous ces jeunes perdus. Comme aux pays de l’ex-URSS ou en Afghanistan, au Pakistan, en Malaisie, en Indonésie…

5 – Les pays arabes avec les pays du Golfe comme chef de file. Ces derniers sont gouvernés par des personnes soutenues par l’USA qui veulent maintenir le peuple dans l’ignorance totale et ce en leur assurant une éducation basée sur l’islam wahhabite, l’une des sectes de l’islam la plus salafite. Quant aux autres pays arabes, il y a d’une part ceux qui vivent dans une dictature sans précédent tels que la Syrie. D ’autre part, il y a ceux qui jouissent d’un peu de liberté mais contrôlée. Ces pays-là ne donnent ni aux islamistes ni aux libres-penseurs le droit de parler craignant que les islamismes s’emparent du pouvoir. Le plus drôle, c’est qu’ils deviennent, d’une façon ou d’une autre, islamiques et ce sans se rendre compte. Croyant contrôler tout en faisant un ministère des affaires religieuses et en faisant le minimum tels que le passage de l’appel à la prière dans la télé… En fait, ils font exactement ce que veulent les islamistes. En même temps, ils ne donnent pas la parole aux penseurs et ne cherchent même pas à instaurer un dialogue constructif. D’où la déchirure que vivent ces pays. Puisqu’ils sont considérés par les islamistes comme étant des états non légitimes, pourquoi céder à leurs demandes et laisser le peuple dans l’ignorance ?

6 – Les riches du monde arabo-musulman financent les groupes terroristes et ce soit par peur des islamistes soit pour se faire pardonner leurs péchés. Ils pensent ou bien on leur fait croire que Dieu leur pardonnera tout s’ils agissent de la sorte.

7 – Les riches du reste du monde ne se soucient de rien et n’aident pas les libres-penseurs du monde arabo-musulman -bien sûr ils sont libres de les aider ou pas.- Mais en voyant l’argent fou qu’ils dépensent pour leurs animaux ou leurs vêtements ou leurs maisons… Une question s’impose : Pourquoi ? Ils oublient que tout peut être détruit durant un attentat.

8 – Les libres-penseurs du monde arabo-musulman sont la bête noire des islamistes. Si le gouvernement ne leur interdise pas la parole, les islamistes s’en chargent avec les Fatwas. Ils ne bénéficient d’aucuns soutien ni protection. Ils finiront soient par se taire, soit par se cacher soit par être tués.

9 – Les libres-penseurs du reste du monde, majoritairement individualistes. Ils ne soutiennent même pas leurs confrères dans les pays arabo-musulmans ne serait ce que moralement. 10 – Le peuple du monde arabo-musulman vivant dans la misère, connaissant une oppression des libertés et nageant dans l’ignorance se voit transformer en soldat soumis pour trouver de la nourriture, une estime de soi et le Paradis.

11 – Le peuple du reste du monde vit sa vie loin de tout ce qui se passe ailleurs. Par conséquent, il n’a aucune culture islamique pour pouvoir connaître un islamiste. Il pourrait ainsi aider l’un d’eux en l’hébergeant par exemple sans se rendre compte.

12 – Les derniers responsables sont les médias : presse, radio et TV et les associations humanitaires. Ces dernières, dès qu’un islamiste lui arrive une chose, elles le soutiennent, publient tous ses livres, le mettent au devant de la scène et crée de lui une star. Par contre si c’était un libre-penseur du monde arabo-musulman elle l’oublierait complètement comme s’il n’a jamais existé. Il s’est avéré que chacun a sa part de responsabilité vis-à-vis de ce que subit l’humanité en ce moment et que le terrorisme se nourrit de nos faiblesses.

Ça ne servira à rien de se lamenter, il faut agir en corrigeant nos erreurs. Rattrapons-nous, il n’est jamais trop tard. Que le berceau du terrorisme islamique soit ailleurs ou ici ensemble nous le combattrons.

Par : Labidi Karim Mohamed

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here